un regard chaleureux sur le conte

très très bon public… du coup, on a pu s’essayer avec des histoires fortes ou un peu déjantées…. juste pour savoir si ça peut marcher !

et bien oui, grâce à eux, vous allez pouvoir de temps à autres entendre quelques histoires de l’ado “Poussé” et ses champignons hallucinogènes 

J’espère à un de ces jours car ce fut un vrai plaisir partagé !!

sur la photo : après le conte, le réconfort, d’aprés l’association “Monregard”.

VOLEUR DE LUNE

 Au voleur, au voleur, la lune a disparu !

Le royaume des ténèbres a mis la main dessus.

La nuit noire et épaisse envahit la contrée

Qui a pris le bijou des bals étoilés ?

 

Un gros nuage noir la cache jalousement

La garde prisonnière, de mousse l’enveloppant

Pour que nos yeux inquiets qui scrutent l’univers

Ne puissent voir un rayon de sa belle lumière.

 

Ce géant cotonneux, amoureux de la belle

Veut la garder pour lui et l’effacer du ciel.

Il ne supporte pas qu’elle brille autant pour nous

Qu’elle berce les poètes, les Pierrot à genoux.

 

Les scènes romantiques

Balades au clair de lune des couples amoureux

Le rendent hystérique

Partager, il ne peut.

 

Mais le vent, complice de la reine

A tout vu et va la délivrer

Il souffle à perdre haleine

Sur le méchant geôlier.

 

Même le plus vilain et mal intentionné

Trouve toujours son maître

Dans les contes de fées.

               Poème de Catherine DUSSERT – Présidente de ‘Monregard’ 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut