bienvenue en 2010

Il y a le vert du cerfeuil,
Et il y a le ver de terre,
Il y a l’endroit et l’envers,
L’amoureux qui écrit en vers,
Le verre d’eau plein de lumière,
La fine pantoufle de vair,
Et il y a moi, tête en l’air,
Qui dit toujours tout de travers

Maurice Carême

et moi… qui n’hésite pas à continuer ces vers
pour vous souhaiter une bonne année 2010
sur cette terre
Fabienne

Article rédigé le 31 décembre 2009

Cet article a été écrit par :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *